Le mot du Président...

Présidant aux destinées de l'Association Mal-y-Passe depuis quelques années, je voudrais souligner dans cette page le travail de tous nos bénévoles, sans qui notre mission serait bien compromise...

Bien sûr, il y a les acteurs, mis dans la lumière, et qui ont la partie du travail la plus longue et fastidieuse, depuis la distribution des textes et des rôles en juin, puis les répétitions 2 fois par semaine de septembre à la semaine de préparation avant les séances, fin janvier.

Mais pour qu'une pièce de théâtre soit également un spectacle, il faut des décors, et notre équipe de "machinistes" fait tous les ans des merveilles. Cela va de la conception des éléments, en liaison étroite avec la mise en scène, aux peintures, décorations, et accessoires.

Puis vient le moment où tout s'illumine, où les musiques et divers effets prennent vie, changeant du coup toute la vision de l'espace scénique. Cette régie est également gérée par Mal-y-Passe, avec le concours matériel du Zéphyr.

Notre accueil est souvent félicité, tant au niveau de la billetterie, du contrôle des entrées, et du placement en salle, puisque depuis 4 années maintenant, tous nos billets sont numérotés.

Que dire aussi du bar, où notre traditionnel vin chaud "recette alsacienne" fait maintenant partie des incontournables, avec les crêpes tièdes de l'entr'acte !

Et puis en coulisses, les maquilleuses, habilleuses, l'assistance sur scène, nos reporters photos et vidéo...

On s'aperçoit que, vu du dedans, Mal-y-Passe est une "grosse machine", et que cette machine tourne bien. Tout est bien huilé, et chacun, même s'il n'est pas "dans la lumière", trouve sa place et participe à la prestation.

Je tiens à remercier la Municipalité de Châteaugiron pour son partenariat, en nous faisant confiance par le renouvellement du contrat d'occupation du Zéphyr, bel espace de spectacle qui nous oblige cependant à des prestations de très bon niveau.

Merci à toute l'équipe du Zéphyr, Secrétariat et Techniciens, qui nous accueillent dans l'équipement, et sans qui nous n'aurions sans doute pas ces résultats.

Il ne vous reste plus, amis spectateurs, qu'à venir nous applaudir à notre prochaine séance... Vous contribuerez à maintenir vivante une association d'amateurs...

Mais, dites-moi, amateur, çà ne vient pas du verbe "aimer" ?

Et comme le dit notre Metteur en Scène : "Au cinéma, on a joué ; au Théâtre, on joue !"

Gilles HELLEU

Président des Compagnons de Mal-y-Passe

Visiteurs sur notre site. Merci